Type to search

Actualités Autres

Anou pran enn poz : une initiative de Blast BCW pour se réinitialiser

Share

Anou pran enn poz est une initiative de Blast BCW, lancée en marge de la Saint-Valentin. Celle-ci, qui culminera jusqu’à la fête nationale, est une invitation à faire le choix de la pause pour se «réinitialiser», avec l’amour de la patrie comme force motrice du changement positif et constructif pour le pays. Trois activités phares, visant à fédérer le public autour de cette cause, sont prévues en ce sens durant ce mois, à commencer par un partage artistique qui a commencé le 16 février.

Cette action se décline effectivement en trois temps. Il y a d’abord l’opération Exprim to lamour avek enn gran M, qui comporte quatre catégories : écriture (lettre, poème…), slam, chant et dessin. Tous les Mauriciens sont appelés à exprimer leur amour pour leur pays à travers l’une de ces expressions artistiques, tout en proposant des solutions «constructives» et «positives» pour cette remise en marche de notre société, un peu à l’image d’une réinitialisation. Ces œuvres doivent non seulement s’inspirer des, mais également véhiculer impérativement les valeurs clés que sont l’amour, le respect et le vivre-ensemble, faute de quoi elles seront automatiquement rejetées.

«Tous les ans, nous célébrons la fête nationale en interne de manière spéciale, notamment en mettant en avant notre belle diversité ethnique chez Blast BCW. Cette année, nous avons voulu pousser la réflexion un peu plus loin avec ce que nous voyons autour de nous ces derniers jours. Nous sommes tous témoins de choses qui ne nous laissent pas indifférents et qui font l’objet d’âpres débats dans les médias, ainsi que sur les réseaux sociaux. Nous avons ainsi décidé de prôner cet état d’esprit avec l’élément pause comme fil conducteur. Nous espérons qu’il permettra d’inspirer les Mauriciens à partager, à travers une plateforme d’expressions dédiée, leur idée du patriotisme de manière positive et constructive pour le pays, à l’aube du 53e anniversaire de l’indépendance de Maurice», explique l’équipe de Blast BCW.

Les participants ont jusqu’au 3 mars 2021 pour envoyer leurs œuvres – une seule par participation par catégorie – par voie électronique, notamment sur la page Facebook Anou pran enn poz ou sur l’adresse e-mail : anoupranennpoz@nullblast.mu. Les entrées pour les catégories slam et chant doivent être au format MP3 ou MP4, et les dessins en JPEG ou PDF. Chaque œuvre devra être accompagnée du formulaire de participation – accessible sur la page Facebook – dûment rempli. Un panel de passionnés d’art et de culture fera une présélection et ce sera aux membres du public de voter pour leurs coups de cœur à travers les «Likes» sur Facebook.

Avec la deuxième initiative, intitulée Iliminn nou pei avek pozitivite, Blast BCW invite les Mauriciens à découvrir les bienfaits de cette pause à travers une «Lumière alternative». Ils sont ainsi appelés à éteindre les principales sources de lumière conventionnelles et à s’illuminer avec des moyens alternatifs, par exemple une bougie, un briquet ou la lampe de son portable, etc. Et pour finir, la troisième partie – Nou swe pou Moris – met en scène les effets de la pause sur l’action, soit la clairvoyance/la lucidité. Elle invite la population à exprimer des vœux pour le pays, toujours sur la page de l’événement, pour faire naître des actions réfléchies pour le bien de tous.

Tags: