Type to search

Actualités Autres

Produits pharmaceutiques : un marché d’environ Rs 5 milliards

Share
Deshmuk Kowlessur

Autour de 80 % des dépenses courantes dans l’acquisition locale de produits pharmaceutiques, estimées à Rs 5 milliards, sont tirées de la poche des consommateurs, constate Deshmuk Kowlessur, Executive Director de la Competition Commission. Cette observation fait suite à la publication d’une étude de marché sur le secteur pharmaceutique.

Alignée aux dispositions de la section 30 de la Competition Act 2007, l’étude de marché publiée mardi par la Competition Commission sur le marché domestique des produits pharmaceutiques cadre avec l’engagement de l’instance régulatrice de promouvoir la concurrence sur le marché au profit des consommateurs et de l’économie en général et ce, en réalisant régulièrement des études d’ordre général sur son efficacité dans des secteurs d’activité clés de l’économie locale.

D’après cette étude de marché, une quarantaine de grossistes de produits pharmaceutiques, ainsi que le gouvernement, sont autorisés à importer et fournir des produits pharmaceutiques localement. Sur le plan commercial, 354 pharmacies et institutions de soins de santé privées se chargent de leur vente et leurs dispenses. «Les produits pharmaceutiques sont essentiels au traitement des maladies et font donc partie intégrante des services de santé. Il est impératif de garantir la sécurité et l’efficacité des produits disponibles dans les circuits de distribution publics et privés. Dans le même temps, la question de l’accessibilité financière doit être prise en considération pour garantir l’accès à ces produits essentiels. Il convient de souligner qu’environ 80 % du total des dépenses courantes estimées à Rs 5 milliards pour les produits pharmaceutiques sont payées de leur poche par les consommateurs», fait part Deshmuk Kowlessur, Executive Director, de la Competition Commission.

À ce sujet, il explique que l’étude de marché sur le marché des produits pharmaceutiques relève l’importance d’une plus grande transparence dans les processus et la divulgation d’informations pour que les opérateurs puissent se battre à armes égales. «Le rapport fournit également une base pour évaluer les réformes réglementaires en termes de mécanisme de fixation des prix et de régime d’importation en ce qui concerne la fourniture de produits pharmaceutiques à Maurice.»

Tags:
Previous Article

You Might also Like