Type to search

Actualités Autres

Proxifresh ambitionne d’atteindre la neutralité carbone en 2025

Share
Proxifresh

Le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) nous rappelle que l’urgence climatique est bien réelle et qu’il nous faut agir maintenant. À Proxifresh, on veut s’inscrire dans une démarche proactive. Ainsi, la société ambitionne d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2025. Son Managing Director, Yan Mayer, dévoile les contours de cette stratégie.

YAN MAYER
(MANAGING DIRECTOR
DE PROXIFRESH)

«La première étape pour réduire notre impact carbone est de la mesurer. Avec l’aide d’une entreprise de conseil en impact carbone, nous avons travaillé ces derniers mois à évaluer et analyser notre impact. Grâce à l’aide de Green PowerX, notre consultant carbone, nous avons pu arriver au résultat voulu en l’espace de deux mois. Nous sommes aujourd’hui la première entreprise de Maurice à pouvoir déclarer son impact total selon les standards internationaux. Nous savons aujourd’hui que nos activités ont émis 3 100 tonnes de CO2 en 2020», explique Yan Mayer.

Au-delà de la mesure des émissions de l’entreprise, Proxifresh est capable de les analyser selon le Scope 1 (émissions directes provenant de combustibles fossiles entre autres), le Scope 2 (émissions indirectes liées à l’énergie notamment électrique), et le Scope 3 (émissions indirectes provenant de la chaîne d’approvisionnement). «Maintenant que nous savons quel est notre impact, nous cherchons à le réduire pour tendre à la neutralité à l’horizon 2025. C’est un objectif ambitieux, mais nous sommes convaincus que c’est possible. Nous allons équiper dans les prochains mois la toiture de notre usine de panneaux photovoltaïques afin de réduire de 80 % nos émissions en Scope 2. Les 20 % restants seront réduites à travers des projets d’optimisation de notre utilisation d’énergie», indique-t-il.

Tags:

You Might also Like