Type to search

Business files

Climatisation et ventilation : les modèles économiques et écologiques ont la cote

Share

POUR faire face aux températures extrêmes, il est indispensable d’avoir un climatiseur ou un ventilateur, que ce soit à la maison, au bureau ou dans les lieux publics. En effet, la chaleur peut devenir insupportable et avoir un impact négatif sur la santé et le bien-être de chacun. Le pays connaît actuellement des températures élevées, oscillant entre 28 et 35°C, soit l’équivalent de 2 à 4 degrés au-dessus des normales saisonnières. Il est donc important de prendre les mesures nécessaires pour réguler la température ambiante et créer un environnement agréable.

Selon les dernières projections disponibles de l’agence Internationale de l’Énergie (AIE), environ deux milliards de climatiseurs sont en service dans le monde. Deux marchés concentrent la majeure partie de la demande actuelle. Il s’agit de la Chine et des États-Unis, qui regroupent à eux deux plus de la moitié du stock mondial. Selon les estimations, la totalité des climatiseurs et ventilateurs de la planète représentait environ 10 % de la consommation mondiale d’électricité.

C’est un marché qui connaît une croissance exponentielle en été. L’installation d’un système de climatisation efficace permet de réduire la chaleur et surtout l’humidité à l’intérieur d’une maison, d’un bureau ou autre pièce, ce qui a un impact positif sur la santé mentale et les activités physiques, que ce soit au travail ou à la maison. «La saison estivale est à son apogée, marquée par des températures élevées combinées à un fort taux d’humidité. Cette conjonction a entraîné une nette augmentation de la demande en climatisation au cours des derniers mois», observe Chloé Marie Hardy, Research & Development Executive à Ingenia, du groupe Harel Mallac. «Cependant, le marché de la climatisation demeure très concurrentiel à Maurice, nécessitant une approche proactive pour distinguer nos produits de ceux de nos concurrents. Cela implique notamment l’intégration de nouvelles technologies, permettant plus d’économie en énergie et en gaz réfrigérant.»

MODÈLES ÉCONOMIQUES ET ÉCOLOGIQUES

Longtemps considéré comme énergivores, ces équipements ont beaucoup évolué et proposent désormais de rafraîchir l’intérieur d’un bâtiment tout en assurant d’afficher de bonnes performances énergétiques. «Les technologies modernes, telles que les systèmes Inverter, qui ajustent continuellement la puissance en fonction des besoins réels, améliorent l’efficacité énergétique. Les nouveautés dans ce domaine incluent l’intégration de capteurs intelligents, la connectivité IoT pour un contrôle à distance, des systèmes de filtration multifonctionnels, et l’utilisation de réfrigérants plus respectueux de l’environnement», détaille Chloé Marie Hardy. «Ces avancées offrent des avantages tels qu’une consommation énergétique réduite, une meilleure adaptabilité aux fluctuations de la demande, des fonctionnalités intelligentes pour une gestion optimisée, et des options respectueuses de l’environnement.»

Géraldine L’Écluse Ameer, Retail Marketing Manager de 361, pour sa part, explique que tout est une question de bonne organisation pour une consommation énergétique réduite – que ce soit pour le climatiseur ou le ventilateur, il faut une maintenance régulière. Cela permet d’étendre la longévité de l’appareil et un meilleur contrôle de l’énergie utilisée.

Il existe cependant plusieurs systèmes de climatisation. Ils correspondent à différents besoins, ponctuels ou réguliers, et ont différents modes de fonctionnement et niveaux de performance. Des modèles de climatiseurs et de ventilateurs sont destinés aux particuliers tandis que d’autres sont recommandés pour les entreprises. Les systèmes centralisés sont adaptés aux grands espaces, les modèles Split comprenant une unité intérieure et extérieure, ainsi que les climatiseurs portables. Ingenia propose exclusivement des gammes de climatiseurs Split. Les modèles Split Inverter offrent en général un équilibre optimal entre efficacité énergétique, contrôle individuel des pièces, et faible niveau sonore.

Tags: