Type to search

Construction Immobilier Immobilier & Construction

Folie architecturale : l’Arabie Saoudite dévoile The Line

Share

Repousser les limites de l’imagination, les richissimes pays du golfe s’en sont fait une spécialité depuis vingt ans maintenant. La dernière folie architecturale dévoilée, il y a quelques semaines, en Arabie Saoudite repousse une fois encore les limites du possible. Baptisé «The Line», ce projet hors norme et ultra-futuriste a été imaginé par le prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane dans le cadre de la «Vision 2030». La particularité de The Line réside dans sa conception : ce «bâtiment-ville», large de 200 mètres et haute de 500 mètres s’étendra, telle une ligne, sur 168 kilomètres dans discontinué en plein désert. À terme, ce sont un million de personnes qui seront appelés à y vivre.

La première phase des travaux de construction a d’ailleurs déjà débuté. « Les travaux de terrassement ont commencé et nous nous emploierons à créer tout le système souterrain qui servira à transporter aussi bien le matériel et les personnes d’un bout à l’autre de la ville», a expliqué Nadhimi al-Nasr, CEO de NEOM, le promoteur du projet, à l’agence de presse Bloomberg. Une fois le projet complété, les résidents se déplaceront d’un bout à l’autre de la ville grâce à un train à grande vitesse qui fera le trajet en 20 minutes seulement. Il faut savoir que la ville n’abritera pas de route et donc aucune voiture.

La conception de The Line superposera verticalement toutes les offres de la ville, y compris ses maisons, ses bureaux, ses hôtels et ses écoles, tout en offrant aux personnes présentes la possibilité de se déplacer de manière transparente en trois dimensions (vers le haut, vers le bas ou à travers) pour accéder aux différentes installations dans un concept baptisé « urbanisme zéro gravité ». Différent de la construction d’immeubles de grande hauteur, ce concept recouvre les parcs publics et les zones piétonnes, les écoles, les maisons et les lieux de travail. L’extérieur de la ville sera quant à lui recouvert de miroirs qui reflèteront le désert environnant.

Grâce à ce projet, l’Arabie Saoudite envisage de créer 380 000 nouveaux emplois, stimuler sa diversification économique et générer 180 milliards de SAR (48 milliards de dollars) au PIB national d’ici à 2030.

Tags:
Previous Article